Un belgo-marocain président du parlement francophone bruxellois

Dernière mise à jour :

Bruxelles, 26 avr. 2013 (MAP) - Le député belge d'origine marocaine Hamza Fassi Fihri a pris, vendredi, ses fonctions de président du Parlement francophone bruxellois pour un mandat qui court jusqu'au juin 2014, date des prochaines élections régionales.

Hamza Fassi Fihri (36 ans) devient ainsi le premier député belge d'origine marocaine à assumer la présidence d'un des sept parlements que compte la Belgique. Il succède dans ce poste à sa colistière Julie de Groote qui occupe désormais la fonction de chef du groupe du Centre démocrate humaniste (CDH) au parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles.

L'accession de Hamza Fassi Fihri au perchoir s'inscrit dans le contexte du jeu de chaises musicales entamé en mars dernier au CDH, dans la foulée des élections communales du 14 octobre et de l'entrée en fonction de plusieurs bourgmestres (maires).

Dans une déclaration à la MAP à l'occasion de son investiture, Hamza Fassi Fihri s'est dit particulièrement fier d'être le premier député belge d'origine marocaine à accéder au perchoir, ajoutant qu'il s'agit d'une grande responsabilité qu'il va essayer de mener au mieux qu'il peut.

En tant que président du parlement francophone bruxellois, "je serai appelé à diriger les débats démocratiques au sein de l'assemblée mais aussi à rapprocher les citoyens des institutions et des élus qui les représentent", a-t-il dit.

"Je veillerai aussi au renforcement des relations avec le Maroc eu égard à l'importance de la communauté marocaine en Belgique, et au rayonnement du parlement francophone bruxellois auprès de la diaspora en Belgique et les partenaires de la francophonie", a-t-il ajouté.

Le Parlement francophone bruxellois est composé de 72 élus. Issu des réformes institutionnelles qui ont transformé la Belgique en un Etat fédéral, il adopte des décrets et des règlements s'appliquant à Bruxelles aux institutions publiques ou privées francophones actives dans les matières communautaires.